Chaine Youtube Facebook FR UK

Live - Streaming

PHASE DE QUALIFICATIONS et 1ers Tours : LA MAISON DU SQUASH

Tous les matchs qui se jouent sur le court N°1 à La Maison du Squash à Sautron sont diffusés en LIVE :


PHASE Finale : Les Nefs


L'Open International de Squash de Nantes 2017 a l'honneur d'être diffusé sur Squash TV et Eurosport Player.


                   


Si vous êtes résident en Europe, pour pouvoir suivre en direct les matchs de la compétition, vous devrez alors vous connecter à Eurosport Player, sinon vous devrez vous connecter sur Squash TV.


News

Chaine Youtube Facebook
Publié le lundi 31 juillet 2017

5 questions à Marko Podgoršek

A chaque combat, un arbitre ...
Une compétition de squash n'existerait pas sans arbitres : Nous avons posé 5 questions à Marko Podgoršek (SVN) - Arbitre International WSF et "Tournament Referee" de la compétiton :


1. Marko, c'est la 2è fois que tu viens arbitrer l'Open International de squash de Nantes. Tu étais présent à la toute première édition, en 2015, lorsque le court vitré était placé au Lieu Unique. Quel souvenir gardes-tu de cette édition ?

Les choses évidentes à retenir sont la superbe ville de Nantes et l'incroyable lieu : Le Lieu Unique. Mais ce qui m'a vraiment le plus étonné, c'était les spectateurs ! Tout d'abord, c'est que la salle soit presque complète dès début de l'événement, ce qui est incroyable. Mais plus important encore, c'était leur attitude. Ils ont salué chaque joueur, gagné ou perdu, avec d'énormes salves d'applaudissements et une sincère admiration pour leurs efforts.

2. Tu vas être le "Tournament Referee" de cette 3è édition sous les nefs, quel rôle joues-tu dans le corps arbitral ?

Mon rôle en tant que "Tournament Referee" sera d'attribuer les arbitres aux différents matchs et de m'entretenir avec la PSA pendant l'événement. En plus, il est de ma responsabilité d'aider à résoudre tout les problèmes concernant l'arbitrage, si toutefois ils surviennent.


3. Un nouveau système d'arbitrage s'installe petit à petit sur le circuit : Un arbitre central + un arbitre vidéo. Ce système sera appliqué à Nantes pour cette 3è édition. Que penses-tu de cette évolution sur le circuit professionnel ?

J'ai arbitré quelques matchs comme arbitre central avec un arbitre vidéo et je dois dire que j'ai bien aimé. Il est plus facile pour l'arbitre central de contrôler le match, mais d'autre part cela donne un rôle beaucoup plus d'important à l'arbitre vidéo, par rapport au système à 3-arbitres. Oui, il y a beaucoup plus de pression pour l'arbitre central, mais un bon arbitre vidéo fait aussi beaucoup la différence.

 

4. Tu es slovène, le squash n'a pas très répandu dans le pays. Explique-nous un petit peu : Qu'est ce qui fait que tu soit devenu un des meilleurs arbitres au monde dans cette discipline qu'est le squash ?

C'est une succession inattendue d'événements, en fait. A l'époque, tous les pays qui participaient aux Championnats d'Europe par équipe devaient fournir un arbitre, quelle que soit son grade. Étant simplement timide de faire parti l'équipe, j'ai été envoyé comme arbitre aux championnats d'Europe par équipe à Vienne, où j'ai entendu des arbitres italiens discuter d'un cours d'arbitrage avec un évaluateur anglais. J'ai participé à ce cours, puis j'ai été invité par la Fédération Italienne de Squash aux championnats du monde juniors à Milan un peu plus tard, c'est cette année-là que tout à commencé ...

 

5. Nous sommes assez curieux. Arbitre international WSF, est-ce ton vrai métier ? Un arbitre peut-il vivre du squash à plein temps ? Ou est-ce que tu as une activité professionnelle en parallèle ?

Il n'y a pas d'arbitre professionnel de squash. Nous couvrons nos dépenses avec des extras, mais gagner sa vie est absolument impossible. Donc, tous les arbitres sont soit déjà retraités, soit ont une activité professionnelle en rentrant chez eux. Donc, aucun de nous ne le fait pour l'argent - nous le faisons tous pour l'amour du squash, pour voyager et pour rencontrer des gens étonnants.

+